La survie des abeilles

La question de la survie des abeilles est préoccupante. Depuis plusieurs années déjà, les apiculteurs dénoncent les effets dévastateurs des produits phytosanitaires dans la forte mortalité engendrée dans leurs colonies.

Aujourd’hui, après la publication de 2 nouvelles études parues dans la revue Sciences, la problématique revient en force et des solutions doivent être trouvées. Thérèse Snoy a interrogé la Ministre Laruelle ainsi que le Secrétaire d’Etat M. Wathelet sur les initiatives à prendre en matière de protection des abeilles.

En substance, il en ressort que l’EFSA a entrepris d’évaluer la pertinence du retrait ou de la limitation d’usage des insecticides incriminés dans les études mentionnées. En juillet de cette année, l’EFSA émettra également une nouvelle proposition de protocole de test abeilles. Dans le cadre du programme de réduction des pesticides et biocides, Melchior Wathelet, a commandé une étude qui vise justement à analyser cette proposition lorsqu’elle sera publiée.

 

On peut estimer que les positions dominantes sont légèrement ébranlées, grâce aux études scientifiques incontestables. Mais il y aura encore de nombreuses saisons avant que les abeilles soient protégées, et les agriculteurs aussi. A moins que …

 

Car nous sommes déterminés à aller plus loin et à proposer des mesures plus fondamentales que nous définirons dans une prochaine résolution qui serait déposée parallèlement au Parlement wallon et à la Chambre.

Le Ministre Wathelet doit présenter à la Chambre avant les vacances son « NAPAN », son plan national de réduction des pesticides. Nous intégrerons nos propositions dans le débat qui aura lieu à ce moment.

Vos suggestions et commentaires sont bienvenus

L’intégralité des questions et des réponses sont consultables dans les fichiers ci-joints

120425 Q et R Wathelet abeilles

120424 Q et R Laruelle abeilles.

 

Leave a comment

Your comment