Vaccins pour la grippe AH1N1 – L’indépendance des experts en Santé publique doit être mieux garantie !

Une enquête parue dans la revue Politique a révélé que certains experts du Commissariat Influenza qui ont conseillé le gouvernement sur la gestion de la grippe AH1N1 et sur les choix du vaccin commandé par la Belgique étaient liés au groupe pharmaceutique GSK qui a justement produit les vaccins fournis à notre pays. Pour les écologistes, un tel conflit d’intérêt est inacceptable et il est important que des mesures puissent être prises par nos Gouvernements pour mieux garantir l’indépendance des experts en Santé publique.

La députée fédérale Thérèse Snoy a interrogé hier à la Chambre la Ministre fédérale de la Santé publique Laurette Onkelinx. Le député wallon Patrick Dupriez interrogera quant à lui la Ministre communautaire de la santé Fadila Laanan mardi prochain en commission santé du Parlement de la Communauté française.

Ces révélations s’inscrivent dans un contexte international inquiétant puisque plusieurs rapports très critiques ont été publiés[1], relatifs à la gestion de la « pandémie » par l’OMS et par les Etats. Dans les deux cas, la problématique du conflit d’intérêt des experts de l’OMS avec l’industrie pharmaceutique a été dénoncée avec vigueur.

Selon la Ministre Onkelinx il n’y aurait aucune objection à publier les conflits d’intérêts des experts sollicités par le comité Influenza. Ecolo constate pourtant que la transparence n’a pas été assurée dans ce dossier, ni en ce qui concerne le contrat avec GSK qui s’est révélé excessif et rédigé au mépris des intérêts de l’Etat belge, ni en ce qui concerne le choix du vaccin Pandermix.

Par ailleurs, aucune réponse n’a été apportée à la question concernant la non-publication des conflits d’intérêts que pouvaient avoir les membres du comité d’avis scientifique du Commissariat Influenza par rapport à l’industrie pharmaceutique et, en particulier, avec la firme productrice du vaccin.

Pour Ecolo, les règles de procédure interne établies par le Conseil supérieur de la Santé n’ont, à l’évidence, pas été appliquées.

La Ministre de la Santé évoque la période d’affaires courantes pour justifier le fait que l’audit externe prévu pour évaluer la gestion de la pandémie n’a pas été réalisé alors que cette décision avait été prise avant la crise politique.

A l’heure où la Communauté française finance des campagnes affirmant que le vaccin est la « seule manière d’éviter la grippe » et des controverses relatives à l’utilité de la vaccination contre le papillomavirus, cette question de l’expertise scientifique indépendante est cruciale car elle doit guider nos choix politiques et concerne des sommes considérables.

Face à ces constats, Ecolo s’insurge contre les pratiques contraires au droit d’accès à l’information et à la transparence des décisions et demande avec insistance :

  • une application stricte du règlement du Conseil supérieur de la santé relatif à l’interdiction de liens d’intérêts chez les experts amenés à donner leur avis sur les politiques de santé en général et au sein du Commissariat Influenza en particulier ;
  • la transparence en matière de déclarations d’intérêts des experts. Ces déclarations doivent être publiques et téléchargeables via Internet comme c’est le cas pour les experts associés à l’AFSSAPS en France ou aux agences de l’UE comme l’EFSA.

L’argument évoqué par certains  du « respect de la vie privée » des experts n’est pas recevable dans la mesure où leur vie professionnelle (collaboration avec des firmes pharmaceutiques) ne peut être considérée comme relevant de la vie privée

  • de lancer enfin l’audit sur la gestion de la « pandémie » de grippe AH1N1 annoncé par la Ministre avant la chute du gouvernement ;
  • d’ouvrir un débat avec le monde académique sur la façon de garantir l’indépendance des études, expertises et décisions en matière de santé publique.

Thérèse SNOY

Députée fédérale

Patrick DUPRIEZ

Député wallon et de la Communauté française

Jacques MOREL

Député bruxellois et de la Communauté française

Leave a comment

Your comment