Aux organisations membres du CCOJB

Mesdames, Messieurs,

Suite aux nombreuses réactions suscitées par la manifestation de Nivelles sur la « nakba » le samedi 24 mai, et à certaines accusations d’antisémitisme portées contre moi, je tiens à réagir pour affirmer que je n’ai absolument pas tenu de propos antisémites en m’adressant aux manifestants de Nivelles ce samedi 24 mai.

Si je soutenais cette manifestation par ma présence, c’est par solidarité avec le peuple Palestinien qui est aujourd’hui privé de ses droits les plus élémentaires, de ses territoires et des ses ressources. C’est aussi pour défendre une Paix juste au Proche orient.

J’étais là en plein accord avec les positions portées par le parti Ecolo et que vous connaissez.

J’ai donc pris la parole dans ce sens, ce que la vidéo postée sur youtube ne montrait pas.

Mais il est vrai que j’ai aussi dénoncé les pressions que le CCOJB, en la personne de son président, Monsieur Rubinfeld, a exercées sur les autorités de la ville de Nivelles pour faire interdire ou à tout le moins affaiblir l’expression de la manifestation programmée par les groupes locaux pour une « Paix juste au Proche Orient ».

Je considère que ces pressions étaient inacceptables car elles portaient atteinte à la liberté d’expression.

Je refuse donc catégoriquement cette grave accusation.

Avec mes salutations.

Thérèse Snoy