Prévenir et lutter contre le cancer grâce à nos défenses naturelles?

invitation.jpg

Lundi 11 février à 20h. Auditoire Socrate 10, Place Cardinal Mercier à Louvain-la-Neuve. Entrée libre.

Lien vers le site de David Servan Schreiber: www.anticancer.fr 

David Servan Schreiber est neuropsychiatre et auteur de « Guérir » et de « Anticancer »

Le cancer est la deuxième cause de mortalité dans les pays occidentaux. En Belgique, il est même la première cause de mortalité dans la tranche d’âge de 40 à 60 ans. Chaque année, 55.000 nouveaux cancers sont diagnostiqués et 26.000 décès sont imputés à cette affection. Mais les progrès de la médecine sont tels que de plus en plus de malades guérissent ou sont en rémission… Ce qui fait dire aux cancérologues que le cancer devient une maladie chronique, qui demande des traitements de longue durée.

D’après les auteurs du mémorandum pour un plan national contre le cancer, « 40% de tous les cas de cancer pourraient être évités, par exemple par la lutte préventive pour la consommation de tabac, par une bonne alimentation, par la lutte contre la pollution et l’obésité. »

David Servan Schreiber, neuropsychiatre, mais aussi personnellement victime du cancer, propose d’accorder une attention accrue à la qualité de notre alimentation et d’en faire systématiquement un moyen de prévention et de traitement. Si l’alimentation peut activer nos défenses naturelles, le cancer pourrait être activement prévenu et combattu. La consommation de viande et de sucres est particulièrement mise en cause, mais aussi la façon dont le bétail est nourri et l’équilibrer nutritionnel des produits animaux qui en découle.

A l’heure où la Ministre de la Santé publique lance un plan cancer national, un débat sur l’importance à accorder à ce type de prévention est particulièrement pertinent. Nous devrons également en tirer des conséquences dans d’autres politiques fédérales comme celles de l’environnement ou de la protection des consommateurs.

Leave a comment

Your comment